Un fauteuil de « gamer » PSG…

Un fauteuil de « gamer » PSG…

Paris Vox – Le PSG propose à la vente un fauteuil de « gamer ». Une nouvelle source de revenus pour le club. C’est aussi signe que le monde du football business est déjà dans le monde « d’après », quand le sport électronique supplantera en terme de revenus ce football poussiéreux où il faut surer sur la pelouse et contrôler la foule dans les stades !


La créativité et la recherche de ressources nouvelles pour le Paris Saint-Germain semblent sans limite. Après avoir proposé, il y a quelques semaines, une collaboration avec les Rolling Stones, le PSG propose une nouvelle gamme de produits dérivés. Cette dernière s’adresse à un public assez particulier, les « gamers ».  On trouve ainsi un tapis de souris ou encore un fauteuil pour jouer aux jeux-vidéos. Le fauteuil, qui semble spécialement étudié pour jouer aux jeux-vidéos dans des conditions optimums, coûte la somme rondelette de 299 euros. On peut trouver des produits plus accessibles comme le tapis de souris, compter 20 euros. Et on peut se procurer les tenues des E-joueurs, similaires mais pas identiques à celles des stars du ballon rond.

L’ensemble des produits et d’autres accessoires sont accessibles dans la boutique du club : https://fr.store.psg-esports.com.

PSG e-sport, qu’est ce que c’est ?

A l’instar d’autres écuries du football international, le club de la capitale s’est lancé depuis quelques temps dans le sport électronique communément appelé le « e-sport ». Le PSG a pour l’heure deux équipes. La première équipe joue à FIFA, célèbre jeu de football. 4 joueurs de 3 nationalités différentes (Français, Qatarien ou Brésilien) composent cette équipe d’un haut niveau. « Daxe », le meneur de l’équipe est en effet champion du monde de FIFA (et oui cela existe !).

L’autre équipe du club est composée de 3 joueurs et joue au jeu Rocket League, un jeu qui mélange football et voitures.

Cet engagement du PSG dans le domaine du sport électronique est tout sauf anecdotique. Les sommes engagées pour les tournois croissent de manière exponentielle. De plus en plus d’argent est brassé et certaines compétitions sont suivies par des millions de spectateurs. De quoi aiguiser l’appétit de clubs où l’argent prend le pas sur le sportif…