Grand Paris : les sénateurs suppriment un crédit de 1,7 milliard

Grand Paris : les sénateurs suppriment un crédit de 1,7 milliard

Paris Vox – Coup dur pour le projet du Grand Paris. Les sénateurs ont en effet décidé de supprimer du budget :  un prêt de 1,7 milliard destiné à la société concessionnaire de la liaison du « Grand Paris Express ».


Les sénateurs, à l’initiative d’Arnaud Bazin (LR), ont justifié leur choix en arguant que la réalisation de cet équipement ne saurait se faire au détriment de ligne 17 du métro automatique.

Une façon également de forcer le gouvernement à prendre position clairement sur la question du « Grand Paris Express », projet de plus en plus contesté.

Le Sénateur du Val d’Oise a également ajouté : « Le gouvernement ne peut opposer des ratios d’endettement européens à la réalisation du métro et s’en affranchir pour prêter 1,7 milliard à la société du projet de liaison Charles de Gaulle Express  ».

Les sénateurs ont ainsi tenu à rappeler que la réalisation du métro automatique 17 était tout aussi indispensable que le « Grand Paris Express ». La ligne 17 devrait coûter 2,2 milliards d’euros.