Football : Un petit Paris s’offre Troyes

Football : Un petit Paris s’offre Troyes

Paris Vox – Après avoir remporté un précieux succès à Monaco dimanche et avant de se déplacer à Strasbourg, le Paris Saint-Germain recevait dans son antre de la Porte de Saint-Cloud l’équipe de Troyes. Au programme : service minimum pour le PSG.


La rencontre a fait beaucoup parler avant même qu’elle ne soit disputée. Plusieurs raisons à cela, la diffusion du match se faisait sur une chaîne de la TNT. Et ce n’est pas tout les jours que des matchs de championnat de France de football sont diffusés en clair. RMC estime que cela remonte aux années 70.

Autre sujet de discussion, le huis clos partiel infligé à la tribune Auteuil. La cause : plusieurs dizaines de fumigènes ont été allumés lors de la réception de Nice. Cela n’a visiblement pas été du goût de la commission de discipline qui a sanctionné le PSG. 

Enfin, la dernière rencontre entre les deux équipes avait accouché d’un score cinglant de 9 à 0 en faveur des parisiens.

Composition et début de match

L’équipe alignée pour le PSG n’est guère surprenante. Emery a fait tourner son onze de départ. Une manière de garder mobilisé au maximum son effectif. Ainsi plusieurs joueurs rentrent dans la composition : Trapp, Meunier, Kimpembe, Lo Celso, Pastore et Di Maria débutent le match.

Dans la soirée l’AS Monaco et l’Olympique Lyonnais ont perdu. Seul l’Olympique de Marseille à gagné, Paris a ainsi l’occasion de creuser davantage l’écart avec ses concurrents pour le titre. Le match débute timidement, les Parisiens ont du mal à se trouver. De son côté, Troyes ne démérite pas et se créé quelques occasions. Quelques minutes avant la mi-temps Cavani est bousculé dans la surface. Il tente de se faire justice lui-même mais Samassa, le gardien troyen, repousse le penalty. Mi-temps 0-0. Troyes est solidaire, joue dans un bloc intelligent, Paris n’arrive pas à marquer.

Seconde mi-temps

Paris s’approche du but mais n’est pas véritablement dangereux. Conscient de la situation, Unai Emery fait sortir Lo Celso et Di Maria. Les argentins n’ont pas vraiment brillé ce soir. Neymar ouvre enfinle score et offre le second but à Cavani quelques instants avant la fin du match. Il est évident que la partie du soir ne restera pas dans les annales, mais le PSG assure la victoire.

Paris reste leader avec dix points d’avance sur son nouveau dauphin, l’Olympique de Marseille.

 

Fermer le menu