Un professeur et un principal frappés par des parents d’élève

Un professeur et un principal frappés par des parents d’élève

Paris Vox – Il est bien loin le temps où les parents d’élèves respectaient l’autorité de l’éducation nationale et encourageaient leurs enfants à faire de même. Aujourd’hui, c’est tout le contraire. En tout cas dans de nombreux établissements franciliens. Ainsi, on apprenait qu’une enseignante  et son principal ont été frappés par un couple de parents d’élève mécontents.


L’invraisemblable et pourtant désormais courante scène s’est déroulée dans un collège de Chilly-Mazarin (Essonne). Ce serait un rendez-vous entre le professeur de sport et les parents d’un élève de 6ème qui aurait  dégénéré. L’enseignante, âgée de 56 ans, se serait fait tirer les cheveux et traîner au sol par le couple, qui lui a également  porté des coups au visage. Appelé à l’aide, le principal de l’établissement a tenté de s’interposer mais a reçu des coups lui aussi.

Les parents ont ensuite tranquillement quitté le collège. Ils ont ensuite été convoqués au commissariat de Longjumeau et  ont été placés en garde à vue.

L’un des deux parents a reconnu avoir porté des coups. Mais selon cette personne, les parents n’acceptaient pas un mot inscrit dans le carnet de liaison du collégien. De plus, leur enfant serait victime « de harcèlement ». A ce stade de l’enquête on ne sait pas si les parents accusent les enseignants de harcèlement ou d’autres élèves.

Face à cette situation ayant entrainé pour l’enseignante une incapacité totale de travail de 3 jours, l’ensemble des professeurs ont exercé mardi 28 leur droit de retrait. De ce fait, les cours n’étaient pas assurés.

Les parents devront répondre de « faits de violences volontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jour, en réunion et sur personne chargée d’une mission de service public« .

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance