Faire un don
Bobigny (93): enlevé et tabassé pour un scooter volé

Bobigny (93): enlevé et tabassé pour un scooter volé

Paris Vox – Ultra-violence  et règlements de comptes dans les banlieues de l’immigration, énième épisode… Deux hommes, âgés de 18 et 25 ans ont été mis en examen, jeudi à Bobigny, pour enlèvement et séquestration en bande organisée. Ils sont soupçonnés d’avoir enlevé et passé à tabac dimanche dernier un jeune homme de 18 ans pour une affaire de vol.

Le plus jeune des voyous  a été écroué alors que son comparse a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Ils auraient participé à l’enlèvement d’un jeune homme de 18 ans, dimanche dernier, du côté de Villepinte (Seine-Saint-Denis) en compagnie d’autres individus. La victime a également été violemment frappée à la tête.

Les délinquants avaient exigé une rançon de 10 000 euros à la famille de leur victime pour la libérer. Le chantage ayant été effectué par le téléphone portable d’un des ravisseurs, la police n’a pas eu de difficultés à l’identifier. Il s’agissait, comme il se soit, d’un individu déjà connu des services de police.

L’homme est interpellé dans l’allée Salvador Allende et les policiers retrouvent également  la victime, titubant et le crâne ensanglanté. Le blessé explique qu’il a été enlevé par cinq ravisseurs qui lui reprochaient d’avoir dérobé un scooter. Il s’est vu prescrire 15 jours d’incapacité totale de travail par les urgences médico-légales.

Et le lendemain, une opération est organisée pour arrêter trois autres suspects dont le commanditaire présumé de l’enlèvement mais ils n’ont pas pu être interpellés, car ils n’étaient pas rentrés chez eux.