77 : Un professeur jugé pour des relations sexuelles avec une élève

77 : Un professeur jugé pour des relations sexuelles avec une élève

Paris Vox – Un professeur de 31 ans de Fontainebleau sera bientôt jugé pour avoir entretenu une « relation amoureuse », selon ses termes, avec l’une de ses élèves âgée de 14 ans.


Toute ressemblance avec des personnalités de premier rang serait totalement fortuite…. La presse rapporte ce jour la suspension d’un professeur de mathématiques âgé de 31 ans pour une « relation amoureuse » avec l’une de ses élèves âgée de seulement 14 ans. L’enseignant travaillait jusqu’alors au collège Fernand Gregh de Champagne Sur Seine (Seine et Marne). L’enseignant et la jeune fille avaient des relations sexuelles et sentimentales depuis quelques mois.

Le beau père et l’enseignant en garde à vue …

Le beau-père de la jeune fille, âgée de 14 ans rappelons le, avait découvert cette liaison et avait alors emmené le professeur de force au commissariat. Le beau père a d’ailleurs était placé en garde à vue à son arrivée au commissariat pour violences et séquestrations Le professeur a également été placé en garde à vue, on lui reproche des faits de corruption de mineur de moins de 15 ans et atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans par personne abusant de l’autorité de ses fonctions.

Le Parisien cite le magistrat chargé de l’affaire en ces termes : « Même quand il y a consentement, un adulte ne peut pas avoir de relations sexuelles avec un mineur de moins de 15 ans. Et, quand on est en position d’autorité, le consentement n’est possible qu’à partir de 18 ans ».

L’histoire semble, selon nos confrères, avoir débuté en juin dernier après plusieurs mois de discussions sur la plate forme Instagram. Ce réseau social est essentiellement axé sur la photographie. A l’instar de Snapchat il est très prisé des jeunes qui délaissent parfois Facebook ou Twitter plus utilisés par les adultes et les parents. En utilisant ces nouvelles applications, ils ont souvent le sentiment d’être moins surveillés…

Concernant l’enseignant il attend dorénavant son jugement qui devrait avoir lieu le 27 novembre prochain au tribunal de Fontainebleau (Seine et Marne).

Fermer le menu