Hidalgo souhaite faire disparaître la grande roue de la Concorde - ParisVox

Hidalgo souhaite faire disparaître la grande roue de la Concorde

Paris Vox – La tension n’est pas prête de retomber entre les forains, notamment Marcel Campion, et la mairie de Paris. Nouvel épisode de ce bras de fer : Anne Hidalgo devrait soumettre au Conseil de Paris, le 20 novembre prochain, une proposition visant à supprimer la grande roue installée sur la place de la Concorde avant l’été 2018.


Voilà donc la réponse de la mairie de Paris aux « pressions », qu’elle qualifie de « chantage », exercées par les forains cette semaine, ces derniers ayant multiplié les barrages routiers.

Selon l’entourage du maire de Paris, cité par Le Figaro, cette proposition «  vise à ce que la place de la Concorde retrouve pleinement son caractère patrimonial, auquel de nombreux Parisiens et associations rappellent régulièrement leur attachement. Par ailleurs, elle vise à améliorer circulation des piétons dans ce secteur très touristique  ».

Une explication qui ne convaincra certainement pas les forains rassemblés derrière Marcel Campion qui dénoncent une véritable volonté « d’éradiquer » les forains de la Capitale pour, à terme, confier l’organisation et la gestion des activités ludiques au milliardaire Bernard Arnault qui a annoncé son intention d’investir dans ce domaine. Par ailleurs, on peut légitimement douter de la sincérité du “souci patrimonial” de la mairie de Paris lorsque l’on voit les nombreuses constructions ou autres “oeuvres d’art contemporain” (voir : https://www.parisvox.info/2017/10/25/domestikator-loeuvre-derange-viseur-de-spa-zoophilie/) qui défigurent régulièrement des quartiers parisiens ou que l’on pense à la destruction programmée des serres d’Auteuil (voir : https://www.parisvox.info/2017/05/30/serres-dauteuil-lassociation-de-defense-interpelle-nicolas-hulot/).

De nouvelles tensions et actions de protestation sont donc à prévoir, les artisans et entrepreneurs de la foire et de la fête foraine n’ayant pas l’intention de se laisser dévorer par le géant du divertissement sans combattre.

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
Lettre à Madame Hid
Handball : première
Notez cet article :