Une sculpture de Botero d’une valeur de 425 000 euros dérobée

Une sculpture de Botero d’une valeur de 425 000 euros dérobée

Paris Vox – Une sculpture de l’artiste colombien Botero, d’une valeur de 425 000 euros, a été dérobée dans une galerie d’art du huitième arrondissement de Paris. Le vol par ruse s’est déroulé alors que la galerie était ouverte.


L’information a été révélée par nos confrères de RTL. Maternity, une sculpture de Fernando Botero a été dérobée dans la galerie Bartoux. La sculpture représente une mère et son nouveau né qu’elle porte dans les bras. Les faits se sont passés samedi dernier.

La sculpture, qui trônait à l’entrée de la galerie d’art, a été volée avec malice alors que les salariés de la galerie travaillaient.

Il est alors plus de 19h00 samedi quand un homme s’introduit dans la galerie. Le voleur prend l’oeuvre une première fois et la repose sur son socle. Il s’assure alors ne pas être observé et reprend Maternity. Il sort tranquillement de la galerie sans que personne ne s’aperçoive de rien. La sculpture pèserait une quinzaine de kilos.

Ce sont les images de la vidéosurveillance qui permettent finalement de retracer le chemin du voleur.  La sculpture est estimée à 425 000 euros et il n’en n’existe que huit dans le monde.

Du fait de sa rareté, il va être difficile de revendre cette œuvre. Aussi on peut s’interroger sur les motivations de l’auteur du larcin. A-t-il agi sur commande d’un receleur ou bien a-t-il subtilisé l’oeuvre pour son propre plaisir ? Par le passé, certains voleurs d’oeuvres d’arts étaient véritablement envoûtés par leur butin. Cela avait été le cas de Stéphane Breitwieser :

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/la-passion-folle-du-voleur-de-tableaux_489115.html

C’est la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire parisienne qui sera en charge de  l’enquête. Elle devra notamment définir si l’homme a bénéficié d’aide ou de soutiens et de faire la lumière sur les faits.

Dans tous les cas, nous pouvons nous interroger sur le niveau de sécurité de ce type d’établissements.

Fermer le menu