Mobilisation contre une rétrospective Polanski à la Cinémathèque

Mobilisation contre une rétrospective Polanski à la Cinémathèque

Paris Vox – Alors que l’affaire Weinstein a cristallisé le débat public sur les agressions sexuelles commises dans le milieu du cinéma, une pétition a été lancée pour s’opposer à une rétrospective consacrée au réalisateur Roman Polanski, accusé de viols sur mineurs, à la Cinémathèque de Paris.


C’est une militante féministe qui est à l’origine de cette initiative qui rassemble déjà plus de 20 00 signatures. « C’est de culture (dont) nous avons soif, pas de culture du viol  » affirme-t-elle notamment.

Plus loin on peut également lire : « Il est temps d’en finir avec la culture du viol qui produit un discours qui vise à minimiser, à excuser et à perpétuer les violences sexuelles. D’en finir, aussi, avec l’impunité des hommes célèbres qui violent, agressent, harcèlent et tuent des femmes et des enfants sans que cela ne gêne leur carrière  ».

Si certains s’élèvent contre ce qu’ils considèrent comme une tentative de «  censure », arguant de la distinction qu’il conviendrait de faire entre les œuvres et leur créateurs, d’autres s’étonnent de l’étonnante impunité dont bénéficient les « artistes » par rapport aux citoyens « lambdas » qui, eux, doivent répondre de leurs actes quel que soit leur «  talent » supposé.

De son côté, La Cinémathèque, présidée par le réalisateur Costa-Gavras, défendons choix cette semaine, en affirmant « ne se substituer à aucune justice », et rappelant son « ambition » : « montrer la totalité des oeuvres des cinéastes et les replacer ainsi dans le flux d’une histoire permanente du cinéma  ».

Le lien de la pétition : https://www.change.org/p/pour-que-la-cin%C3%A9math%C3%A8que-fran%C3%A7aise-annule-son-hommage-%C3%A0-roman-polanski

Fermer le menu