La grande roue fera son retour place de la Concorde

La grande roue fera son retour place de la Concorde

Paris Vox – Le tribunal administratif de Paris, qui avait été saisi par une association patrimoniale, a rejeté son référé concernant l’installation de la grande roue. L’attraction de Marcel Campion retrouvera ainsi « son » emplacement à proximité de l’Obélisque de la Concorde.


Les badauds pourront toujours monter dans la « Roue de Paris ». C’est ainsi qu’en a décidé le tribunal administratif de Paris. Le tribunal a rejeté le référé de l’association « Sites et Monuments » qui souhaitait dénoncer l’installation de la roue sur la place de la Concorde.

La roue sera donc installée du 17 novembre 2017 au 23 mai 2018.  Sur la page Facebook Comité soutien, Marcel Campion, le forain qui exploite la roue pour le compte de sa société FETES LOISIRS, est triomphaliste.

Il déclare :

Monsieur Marcel CAMPION en sa qualité de gérant de la société FETES LOISIRS, a l’honneur de vous informer de l’heureuse issue de la procédure dirigée contre l’installation de la Grande Roue de Paris située Place de la Concorde.

Cet hiver, les Parisiens pourront à nouveau prendre de la hauteur et humer l’air si doux des fêtes.

En dépit de l’instrumentalisation par certaines associations d’une procédure judiciaire née de la délation et de la diffamation, là où la presse et la mairie tétanisée le considèrent persona non grata sous le ciel de Paris, la juridiction administrative poursuit son œuvre de justice et continue, les yeux bandés, à donner raison à la raison et tort à la calomnie.

Le Tribunal administratif, la Cour administrative d’appel, le Conseil d’Etat, pour la Fête des Tuileries, la Fête à NeuNeu, le Marché de Noël, la Grande Roue, ont toujours donné gain de cause à M. Marcel CAMPION et ce malgré les multiples attaques émanant de personnes privées, d’associations, de collectivités, des médias et de la police.

Ce n’est que le début et que la Fête continue !

Si la roue est de retour fin novembre, Marcel Campion ne devrait par contre pas proposer son marché de Noel sur les Champs-Elysées. Le conseil de Paris avait en effet voté l’annulation du marché bien que le contrat court jusqu’en 2020…

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance