Stade Français Paris : petit bilan avant la coupe d’Europe

Stade Français Paris : petit bilan avant la coupe d’Europe

Paris Vox  – Après quelques journées du TOP 14, quel bilan et quelles perspectives suite au début de saison du Stade Français ?


Bilan comptable

Au classement le Stade Français Paris est dixième. Après les sept premiers matchs joués on dénombre 3 victoires et 4 défaites.

À domicile, Jean Bouin n’est pas une citadelle imprenable cette saison. On dénombre déjà deux défaites à domicile en quatre parties.

Le club peine à domicile et le remplissage  du stade depuis le début de saison est assez faible, contre Montpellier pourtant leader du championnat, le stade affichait à peine 50 % de remplissage.

À l’extérieur, le club compte une victoire pour deux défaites. Le Stade à même encaissé plus de 50 points contre le Stade Toulousain…

Dans le jeu les parisiens ont de l’envie, une mêlée solide. Cela manque parfois de précision… On constate également des fautes de mains et du déchet dans le jeu. 

Des raisons d’espérer

Le club vient d’enchaîner deux victoires de rang, dont une probante victoire contre Montpellier qui se présentait Porte d’Auteuil en leader du championnat. La victoire obtenue à l’arrachée contre Pau n’apparaît pas comme accidentelle.

Dans les bonnes nouvelles on peut parler d’Arthur Coville, le joueur âgé de 19 ans a joué contre Montpellier pour sa deuxième titularisation de rang. Son jeu au pied semble juste et le joueur s’engage à bon escient.

D’autres bonnes nouvelles ont été enregistrées ces dernières semaines. La prolongation de Jonathan Danty, Jules Plisson et Paul Gabrillagues n’est pas anodine. Ces joueurs étaient légitimement sollicités par de nombreux clubs. Les trois joueurs ont pour particularité d’avoir été lancés dans le grand bain du monde professionnel au sein de la formation parisienne.

De plus, Gabrillagues est l’un des meilleurs plaqueurs du championnat. La prolongation de ces trois éléments a du rassuré l’ensemble de l’effectif. C’est le signe que le club compte sur ses meilleurs éléments et qu’il met en œuvre les moyens de les conserver.

Et maintenant ?

Le club va se déplacer deux fois de suite. Le prochain match sera à Clermont. Une rencontre qui ne sera pas évidente à négocier chez le champion de France en titre. Pourtant les Auvergnats semblent avoir un peu de mal à digérer le bouclier de Brennus.

Le match suivant contre Brive semble en apparence plus aisé. Il faudra le gagner avec la manière afin d’engranger les points et la confiance.

Mais avant ces deux parties, le club disputera deux matchs de coupe d’Europe. Trophée remporté l’an dernier par le club de la capitale, faut il le rappeler ! La campagne européenne parisienne débute en terre russe contre le Krasny Yar.

Fermer le menu