Lutte contre les incivilités : des amendes pour retrouver la propreté ?

Lutte contre les incivilités : des amendes pour retrouver la propreté ?

Pais Vox – La lutte contre les « incivilités » à Paris a pris un nouveau tournant depuis septembre  2016 avec la création de Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection.


La Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection (DPSP), créée en septembre 2016, regroupe  1 900 agents municipaux dont la mission principale est de lutter contre les incivilités.

A l’occasion de l’inauguration de nouveaux locaux de proximité (noms des locaux de la DPSP), dans le quinzième arrondissement, par Anne Hidalgo, la mairie de Paris a communiqué sur le nombre d’amendes délivrées dans la lutte contre les incivilités.

Depuis janvier 2017 ce sont pas moins de 61 421 procès-verbaux qui ont été dressés par les agents municipaux.  Ainsi Anne Hidalgo a déclaré « Pour que Paris soit une ville plus propre, il faut davantage de moyens humains et financiers –nous l’avons fait en adoptant des plans de renforcement de la propreté – mais il faut aussi plus de civisme. Si une grande majorité des Parisiens et des visiteurs respecte l’espace public, une minorité a un comportement incivique qu’il convient de sanctionner ».

Dans les faits, les sanctions sont de plus en plus courantes par rapport à l’année passée, notamment l’augmentation du nombre d’amendes pour jets de mégots (+723 %), de dépôts sauvages de déchets sur la voie publique (+237 %), épanchements d’urine (+103 %). Les ventes à la sauvette ont, elles aussi, été davantage sanctionnées (+87 %).

Le Maire de Paris se félicite des résultats obtenus « Je suis heureuse que la réforme que nous avons conduite il y a un an conduise à des résultats et je tiens particulièrement à saluer le travail des agents municipaux de la direction municipale de la prévention, de la sécurité et de la protection (DPSP), qui sont très impliqués dans leurs missions ». Il reste pourtant des pans entiers du territoire parisien dont la propreté laisse encore fortement à désirer…

Il conviendra de juger de ce dispositif  visant à rendre Paris plus propre et agréable en 2018. La Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection verra en effet en janvier 2018 le renforcement de ses effectifs qui seront au complet avec 3 200 agents contre 1 900 actuellement.

Fermer le menu