Assomption à Saint-Nicolas du Chardonnet

Assomption à Saint-Nicolas du Chardonnet

Paris Vox  – Nous vous présentions hier la fête de l’Assomption et pourquoi ce jour était férié en France. Les retardataires peuvent retrouver cet article en cliquant ici. Une équipe de Paris Vox s’est rendue à l’Eglise Saint-Nicolas du Chardonnet dans le cinquième arrondissement de Paris pour assister aux célébrations pour cette fête d’importance pour les Catholiques.


Vêpres et Procession 

15h30 : Les vêpres de L’Assomption débutent à St Nicolas du Chardonnet comme prévu. Les rangs de l’église ne sont pas encore remplis.

16h00 : Le « benedicamus Domino » sonne la fin des vêpres (en français dans le texte cela donne « Bénissons le Seigneur »). L’église est à présent bien remplie. La procession en l’honneur de la Très Sainte Vierge Marie peut donc s’avancer dans les rues de Paris au son des Ave et des cantiques Catholiques.

Nicolas du Chardonnet
La cérémonie des Vêpres terminée, place à la Procession

Le cortège de la procession est massif. La statue de la Vierge est portée par plusieurs solides gaillards de la paroisse. Les hommes d’Eglise et les enfants de chœurs précèdent la statue et les bannières en hommage a la Vierge Marie.

16h00: Le "benedicamus Domino" sonne la fin des vêpres (en français dans le texte cela donne "Bénissons le Seigneur"). L'église est à présent bien remplie. La procession en l'honneur de la Très Sainte Vierge Marie peut donc s'avancer dans les rues de Paris au son des Ave et des cantiques Catholiques.
Le cortège
Renouvellement du vœu de Louis XIII et Salut du Saint Sacrement

16h40 : La procession s’arrête quelques instant place Saint Michel. Monsieur l’abbé Baudot, curé de St Nicolas du Chardonnet, prend la parole pour une allocution. A l’issue de celle-ci a lieu le renouvellement du vœu de Louis XIII (1638) consacrant la France a la Très Sainte Vierge Marie. (Dans ce vœu, le Roi appelait notamment les paroisses à doter chaque église de France de se doter d’une chapelle dédiée à la Vierge Marie). La procession repart et l’on se redirige vers notre point de départ, l’église St Nicolas du Chardonnet mais par un autre chemin.

16h00: Le "benedicamus Domino" sonne la fin des vêpres (en français dans le texte cela donne "Bénissons le Seigneur"). L'église est à présent bien remplie. La procession en l'honneur de la Très Sainte Vierge Marie peut donc s'avancer dans les rues de Paris au son des Ave et des cantiques Catholiques.
Allocution du Curé de St Nicolas du Chardonnet et renouvellement du vœu de Louis XIII

17h30 : La procession entre dans l’église. Les cérémonies du 15 août peuvent se terminer par le salut du Très Saint Sacrement (l’hostie eucharistique est exposée dans un ostensoir. Jésus-Christ est réellement présent dans l’hostie pour les fidèles. La cérémonie consiste en une alternance de prières et de temps d’adoration silencieuse).