Décision d’évacuation des roms occupants le futur centre d’entraînement du PSG

Décision d’évacuation des roms occupants le futur centre d’entraînement du PSG

Paris Vox – Depuis le mois de juillet, des dizaines de roms occupaient illégalement un terrain de la commune de Poissy destiné à devenir le futur centre d’entraînement du Paris-Saint-Germain. Le tribunal administratif de Versailles a confirmé l’arrêté d’expulsion pris fin août par le maire LR de la ville.


Un habitant illégal des lieux avait en effet fait appel de cette décision municipale auprès de la justice. Il n’a pas été suivi, le tribunal rejetant ses requêtes, considérant notamment que les familles « occupent sans droit ni titre » un terrain dangereux sur le plan de la sécurité électrique, « qui ne possède pas d’eau courante, ni de sanitaire » et où s’amoncellent désormais détritus et déchets. L’expulsion programmée a donc été confirmée, accompagnée toutefois des habituelles mesures d’accompagnement social.

Par ailleurs, le maire estime que la mairie devra débourser plusieurs dizaines de milliers d’euros pour remettre le terrain en état après l’occupation des roms.

Ces terrains appartiennent à l’établissement public foncier d’Ile-de-France et doivent être cédés au PSG dans les prochaines semaines.

Fermer le menu