Paris ne séduit pas les futurs jeunes actifs

Paris ne séduit pas les futurs jeunes actifs

Paris Vox – La capitale française n’est pas la destination rêvée des étudiants pour leur premier emploi. Selon un sondage réalisé par l’Essec, ceux-ci recherchent davantage des villes « vertes » et des loyers modérés.


Les charmes de la vie parisienne ont du plomb dans l’aile… Saleté, grisaille, pollution, insécurité et prix exorbitants en sont venus progressivement à bout. C’est en tout cas ce que dessine le sondage, réalisé auprès de 1003 étudiants pour le compte de la chaire immobilier et développement durable de l’Essec et de l’institut de sondage Harris Interactive. Les futurs actifs recherchent désormais davantage une bonne qualité d’air et des prix modérés. Seuls 15 % d’entre eux sont encore attirés par la capitale.

Les préoccupations écologiques occupent désormais une place importante dans les futurs choix professionnels des étudiants. Nombre d’entre eux souhaitent vivre et travailler en se passant de l’usage d’une automobile. Si les villes moyennes et petites sont privilégiées, ils ne sont par contre que 6 % à vouloir vivre dans un milieu rural.

La sécurité apparait également comme un critère fondamental dans le choix du lieu de résidence pour 89 % d’entre eux.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance