APL: mobilisation le 31 août - ParisVox

APL : mobilisation le 31 août

Paris Vox- La mobilisation contre la baisse des APL se cantonnait jusqu’alors aux réseaux sociaux et aux discussions privées. De nombreuses associations ayant critiqué le texte annonce maintenant une manifestation d’ampleur le 31 août prochain.


Il faut souligner que ces associations subventionnées avaient appelé à voter pour Emmanuel Macron lors de l’entre deux tours de la présidentielle.

Ainsi l’association Droit au Logement disait le 4 mai 2017 sur son site internet à propos de l’élection présidentielle :

Comme toujours depuis sa création, et pour unique consigne électorale, le DAL appelle à lutter contre l’extrême droite et à empêcher son ascension. 2017 ne sera pas une exception, car le programme LE PEN est xénophobe, discriminatoire.

C’est pourquoi Droit Au Logement appelle à barrer la route à M. LE PEN et au FN, dans la rue comme dans les urnes.”

Nous ne prendrons pas la peine de commenter la menace physique à peine voilée lancé par l’association (appel à barrer le FN dans la rue…).

Pourtant lors du débat opposant Marine Le Pen à Emmanuel Macron la candidate patriote avait été le défenseur des aides aux logements. Marine Le Pen avait alors accusé le futur président de la République de vouloir supprimer les aides aux logements. Quelques mois plus tard le gouvernement annonce la diminution des aides de 5 euros par mois. Cette décision a fait bondir de multiples associations et syndicats qui annoncent un rassemblement le jeudi 31 août à 17h00 au métro olympiades, pour un cortège qui se dirigera par la suite vers le ministère des finances. Nous reproduisons ci-dessous le communiqué annonçant cette marche de contestation qui regroupe des associations disparates :

À l’appel de (1ers signataires) : AC !, AFVS, APEIS, ATMF, Bagagerue, CNAFAL, CNL, COPAF, CSP 75, DAL, DIEL, Émancipation, FAPIL, Femmes égalité, INDECOSA-CGT, Fédé. Acteurs de la Solidarité (ex FNARS), Fondation Copernic, MNCP, Rencontres sociales, Syndicat de la Magistrature, UNEF, Union syndicale Solidaires, Union Syndicale de la Psychiatrie …

Pas touche aux APL !

Le gouvernement annonce, parmi ses toutes premières mesures, une baisse des allocations (APL, ALF, ALS) de 5€ pour toutes et tous à partir d’octobre, puis une réforme générale des APL et des aides sociales, afin de réduire ses dépenses,  appauvrissant  les locataires et réduisant l’accès à un logement autonome.
Certains prétendent que la baisse des APL entrainera par magie une baisse des loyers : c’est un mensonge, le contraire a été démontré dans d’autres pays …

Pour beaucoup de locataires, 5 euros, ce n’est pas rien et cela représente de nouveaux sacrifices à la fin du mois sur l’alimentation, l’énergie, les soins, l’éducation, les loisirs …

Cette décision est d’autant plus brutale et injuste qu’elle épargne les rentiers du logement et les plus riches, qui ont reçu la promesse d’importantes baisses d’impôts.

Un tel choix annonce des dizaines de milliers de mises à la rue supplémentaires alors que le nombre d’expulsions et les loyers n’ont jamais été aussi élevés, ainsi qu’une aggravation de la précarité et des conditions de logement.

C’est pourquoi nous appelons à la mobilisation générale des locataires et de tout ceux et celles qui sont en désaccord avec ces orientations afin que, dans le respect du droit à un logement décent pour toutes et tous, le gouvernement :
– Revalorise les APL et les minimas sociaux au lieu de les baisser,
– Applique et renforce l’encadrement des loyers.

 

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
PARTAGEZ L'ARTICLE :
Sortie en kiosque du
Histoire de Paris :
Notez cet article :