Un gymnase pont au dessus du périphérique parisien.

Un gymnase pont au dessus du périphérique parisien.

Paris Vox – La SEMAPA annonce la construction d’un gymnase pont au dessus du périphérique parisien à la porte de Vincennes et la concertation avec les habitants pour l’aménagement de jardins attenants.


Un gymnase pont ?

Pour quand ? Les travaux de chantier original devrait débuter en septembre 2018 et finir en mars 2020.

Quel projet ? Un gymnase pour plusieurs disciplines sportives sera construit au-dessus du boulevard périphérique parisien, et aura en son sein un gymnase et deux salles, Dojo et danse, et également la construction d’une résidence pour étudiants ou jeunes actifs de 150 chambres.

Selon la SEMAPA le projet s’inscrit pleinement dans une démarche de développement durable et promet des améliorations sur les axes suivants :
•  améliorer le cadre de vie des habitants ;
•  développer la mixité des programmes et encourager le dynamisme économique ;
•  rétablir le lien avec les communes voisines à la faveur des circulations douces ;
•  favoriser la biodiversité en renforçant le maillage des connections écologiques ;
•  préserver la santé en atténuant les nuisances générées par le boulevard périphérique grâce à des bâtiments écrans ;
•  réaliser une charte chantier à faible nuisance.

Les habitants des deux quartiers sont par ailleurs invités à une consultation afin d’imaginer l’aménagement des jardins. Le but est de réfléchir à l’aménagement futur des jardins bordant le gymnase pont. Les jardins devraient être prêts pour 2022, et devraient recevoir des aires de jeux, des zones de détente et de nouveaux équipements sportifs.

gymnase pont

Qu’est-ce la SEMAPA ?

La SEMAPA (Société d’Étude, de Maîtrise d’Ouvrage et d’Aménagement Parisienne) annonce la création d’un équipement sportif d’une taille de 2 500 m². La société publique locale d’aménagement est présidée depuis le mois de mai 2008 par Jérôme Coumet qui est le maire socialiste du 13ème arrondissement. La direction est assurée par Sandrine Morey depuis octobre 2016.
La SEMAPA a un actionnariat exclusivement public dont Paris est l’actionnaire principal (Ville de Paris (66 %), Département de Paris (26 %) et Région Ile-de-France (8 %).)