Violences scolaires : des chiffres toujours plus inquiétants

Violences scolaires : des chiffres toujours plus inquiétants

Paris Vox – C’est le quotidien Le Parisien qui révèle ces chiffres alarmants concernant les violences scolaires : 442 actes recensés chaque jour. L’ensauvagement de notre société commence dorénavant dès l’école…


Petites ou grandes, les violences sont donc quotidiennes dans les établissements scolaires français et la région Ile-de-France est particulièrement touchée par ce fléau. Même quand elles ne sont pas « graves » physiquement (bousculades, petite claque…etc), ces violences installent un climat permanent de tension, voire d’humiliation pour de nombreux élèves.

C’est une étude de l’Association de la Fondation étudiante pour la ville qui tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Elle concerne 447 élèves scolarisés dans des collèges ZEP. La moitié d’entre eux déclarent avoir été témoins au moins une fois « d’actes de cruauté ou d’humiliation », tandis qu’un sur cinq a déjà subi des violences physiques et 40 % ont été l’objet de moqueries et d’insultes.

De son côté, la Direction de l’évaluation de la prospective et de la performance (DEPP) recense 442 incidents par jour dans les collèges et lycées français. Une situation plus que préoccupante que l’Eduction Nationale tente de minimiser. Sachant que nombre d’incidents ne sont bien entendu pas déclarés.

Par ailleurs, les différentes enquêtes sur le sujet ne pointent pas la localisation « géographique » de ces violences ni n’établit un « palmarès » des établissements qui en connaissent le plus, afin de ne pas risquer d’être accusées de « discriminer » certains quartiers ni de faire un lien entre cette violence et la présence massive de certaines populations.

Les réponses à cette épidémie de violences semblent quant à elles inadaptées. Numéro vert, prévention, « dialogue » et, dans le pire des cas, « exclusions » (en Ile-de-France 400 élèves seraient exclus chaque jour) ne parviennent nullement à endiguer le phénomène et la multiplication des agissements violents.