Foot francilien : Résultats du week-end

Foot francilien : Résultats du week-end

Paris Vox – Des résultats mitigés pour nos clubs franciliens. L’ensemble des résultats, c’est ici !


Ligue 2

Paris FC – Tours : 2 à 0

Bonne victoire des parisiens à domicile. Les joueurs de Charléty enchaînent avec une troisième victoire de rang face à une équipe tourangelle qui reste bloquée à un point depuis le début de saison. Dans ce match où Tours avait essayé de prendre le jeu à son compte, le PFC se sera créé plus d’occasion que son adversaire.

Au classement, le Paris FC remonte à la septième place.

National 1

Red Star – Laval : 1 à 1

Le Red Star arrache le nul suite à un pénalty. C’est Seybou Keita qui s’est chargé de le tirer et de le transformer à la 67eme minute. Ce sera le seul but des joueurs du Red Star qui ont fait le siège du but Mayennais sans réussir à marquer.

Entente Sannois Saint Gratien – Lyon la Duchère :1 à 1

Réduit à 10, les joueurs du Val d’Oise ont malgré tout obtenu le point du match nul à l’issue de cette partie.

US Créteil – AS Béziers :  0 à 1

Le début de match est clairement à l’avantage des visiteurs. Béziers ouvre le score dès la troisième minutes. Derrière, cela s’enchaîne mal avec l’expulsion à la demi-heure de jeu de Boyer. En supériorité numérique les héraultais gèrent leur modeste avance qu’ils réussissent à conserver jusqu’à la fin.

Au classement l’Entente Sannois Saint Gratien est troisième suivie par le Red Star quatrième. Créteil est treizième.

Ligue 1

PSG – Olympique Lyonnais : 2-0

Dans une partie fermée où les parisiens ont  longtemps possédé le ballon sans se créer d’occasions franches, le déclic viendra quasiment de l’adversaire. Pour Nasser Al Khelaifi le constat est cinglant, recruter pour 400 millions en attaque n’est rien quand la défense adverse vous donne deux offrandes. Jean Michel Aulas, le président du club rhodanien, aura sûrement apprécié que les buteurs du soir soient Lyonnais. Blague à part, les lyonnais, auteurs d’un match engagé où ils avaient pour stratégie de contenir uniquement les attaques parisiennes, n’auront pas réussi à déstabiliser leur adversaire. Notons que Cavani a vu son penalty détourné par Lopes. Les habituels contempteurs de la presse sportive trouveront certainement à redire sur l’entente entre Neymar et Cavani. Ces mêmes spécialistes qui disaient juste avant ce match que la complicité était évidente, et cee après une seule partie jouée… Toute polémique mise à part, le Paris Saint-Germain est toujours invaincu cette saison et affiche une insolente différence de buts de +18.

Fermer le menu