Ensauvagement : une arbitre de 19 ans insultée et brutalisée dans le Val-d’Oise

Ensauvagement : une arbitre de 19 ans insultée et brutalisée dans le Val-d’Oise

Paris Vox – La violence qui imprègne de plus en plus notre société n’épargne pas les terrains de sports. Ainsi, une jeune étudiante, Nada Bemmerienne, qui arbitrait un match de football amateur dans le Val d’Oise a été agressée durant la rencontre.

Après avoir été copieusement insultée, la jeune femme a reçu un coup de coude dans la mâchoire et a été contrainte de stopper la rencontre.

Les faits se sont déroulés le 11 octobre dernier. La jeune arbitre du District du Val-d’Oise depuis trois ans, licenciée au club de Bezons a ainsi dû stopper le match de moins de 18 ans (U 18) de 3e division entre la JS Pontoisienne et le FC Écouen à la 75e minute après avoir reçu un coup de coude dans la mâchoire. Elle avait auparavant essuyé de nombreuses insultes sexuelles et sexistes.

Le match se déroulait déjà dans une ambiance délétère entraînant l’expulsion d’un dirigeant et de plusieurs joueurs qui restaient néanmoins sur place pour invectiver l’arbitre avec leurs «  amis  ».

Après un énième incident, l’arbitre veut expulser un autre joueur mais celui-ci refuse de u quitter le terrain. Plusieurs personnes rentrent alors sur la pelouse dont un des joueurs expulsés qui assène à la jeune femme un coup de coude au visage. La jeune arbitre interrompt alors le match et se réfugie dans les vestiaires sous les insultes afin d’échapper à un véritable lynchage.

Légitimement traumatisée par cette journée d’enfer, la jeune femme a décidé de porter plainte. Elle devrait être assistée dans ses démarches par des représentants de la Ligue de Paris- Ile de France.

Ce genre d’incidents et de comportements intolérables sont de plus en plus fréquents sur les terrains franciliens où la place des femmes est contestée par de nombreux «  jeunes  » baignés d’islamisme.

« Des décisions fortes s’imposent pour montrer l’exemple aux autres », a déclaré Daniel Galletti, président de la commission régionale d’arbitrage.

On les attend…