Migrants clandestins : l’association Utopia 56 claque la porte du centre d’accueil

Migrants clandestins : l’association Utopia 56 claque la porte du centre d’accueil

Paris Vox – L’association pro-migrants a annoncé aujourd’hui, mercredi 13 septembre, qu’elle quittait la gestion du centre d’accueil parisien ouvert il y a un an. Face à une situation qui s’enlise, les bénévoles jettent l’éponge et mettent en cause l’action de l’Etat.


Selon eux, l’Etat joue un rôle négatif et crée une situation qui « piège les migrants ». Ces activistes pro-migrants affirment que « le traitement administratif des réfugiés dans ce centre n’a rien d’humanitaire » et « dévalorise les réfugiés ». Par ailleurs, ils dénoncent  une prétendue « traque des réfugiés » organisée aux alentours de Porte de la Chapelle. Une « traque »  dont la réalité échappe à beaucoup de riverains de ce quartier qui voient toujours leurs rues occupées par des groupes de migrants ne se cachant nullement.

Utopia 56 annonce donc qu’elle se retire du dispositif officiel liée à la gestion du centre d’accueil mais va « intensifier » son aide aux migrants dans la rue.

Fermer le menu