JO 2024 : une attribution sans surprise pour Paris

JO 2024 : une attribution sans surprise pour Paris

Paris – Sans surprise, sans suspense, Paris va recevoir aujourd’hui, mercredi 13 septembre, l’organisation des Jeux Olympiques 2024 lors d’une cérémonie organisée à Lima.


La « victoire » n’est pas particulièrement brillante puisqu’elle résulte, d’une part, d’une cascade de désistement de villes originellement candidates et, d’autre part, d’un accord avec Los Angeles passant son tour en échange de l’organisation de 2028.

L’arrangement entre les deux dernières villes en lice sera néanmoins officiellement validé par un vote à main levée, ce mercredi peu après 20 heures, à l’issue d’une soirée un peu « factice » dont on a d’ailleurs « réduit  la voilure » étant donné la situation.

Malgré cette ambiance un peu particulière, les promoteurs de la candidature parisienne n’hésitent pas à affirmer leur grande fierté, leur joie et leur émotion de vivre cette journée « historique » pour la capitale française.

Après le vote à main levée des membres du CIO, Anne Hidalgo, maire de Paris, et Denis Masseglia, président du Cnosf, signeront le contrat de la ville hôte et Bruno Julliard, premier adjoint chargé de la culture, dévoilera les anneaux olympiques sur le parvis du Trocadéro.

Des réjouissances qui ne seront pas du goût de tous les parisiens, nombre d’entre eux s’étant élevés contre ce projet, inquiets du coût financier de celui-ci et peu pressés d’être confrontés aux nouvelles nuisances que provoqueront les travaux nécessaires à l’adaptation de la ville aux épreuves olympiques.

Fermer le menu