Que s’est il passé à Villejuif hier ?

Que s’est il passé à Villejuif hier ?

Paris Vox – Hier, mercredi 6 septembre vers 15h00, la Mairie de Villejuif demandait aux habitants d’éviter le quartier du 8 mai et celui des Esselières où la circulation était alors bloquée. La police aurait mis la main sur un laboratoire artisanal d’explosifs.


Un laboratoire d’explosif maison

Selon l’AFP, on aurait retrouvé dans l’appartement de Villejuif cent grammes de TATP. En outre, la police aurait également mis la main sur dix litres de produits chimiques qui permettent de fabriquer soi-même cet explosif.

Le TATP est un explosif découvert en 1989. Il est de nature assez instable et se fabrique de façon artisanale. On estime que 5g de cette matière est suffisante pour faire exploser un ordinateur portable.

Au vu des saisies effectuées dans l’appartement, on peut penser que l’ensemble du matériel pouvait permettre la réalisation d’un colis piégé.

Une découverte heureuse

La découverte de ce laboratoire doit beaucoup à la chance et au hasard. On sait que c’est un artisan qui intervenait dans l’immeuble qui à constaté la présence du laboratoire artisanal dans un des logements. L’artisan, un plombier semble-t-il, a jugé opportun de prévenir les forces de l’ordre devant pareil attirail. Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, a d’ailleurs eu à cœur de saluer le « réflexe citoyen de l’artisan ».

Les forces de l’ordre ont alors pu intervenir alors que l’appartement était vide de ses occupants.

Trois hommes interpellés

Au total trois hommes ont été interpellés. Deux hommes avaient été interpellés au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), âgés de 36 et 47 ans et placés en garde à vue. Selon les informations parues dans la presse, ces hommes ne seraient pas connus des services de renseignements.

Selon l’Agence France Presse, la section antiterroriste de la brigade criminelle parisienne (SAT) et la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont été saisies de cette enquête ouverte pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Gérard Collomb, Ministre de l’Intérieur, a précisé sur FranceInfo ce jour que  « ces gens étaient liés au terrorisme ».

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance