Le marché du Velib’ change de main

Le marché du Velib’ change de main

Paris Vox – JC Decaux, qui gérait le contrat du Vélib’ depuis sa création (il y a 10 ans,) vient de perdre le marché au profit  d’une entreprise Montpelliéraine nommée Smoove.


JC Decaux perd le mùarSelon JC Decaux, le choix s’est fait uniquement sur un facteur prix et serait même du « dumping social ».  Pour l’heure rien n’indique que le nouveau prestataire va reprendre les salariés affectés jusqu’alors  à l’entretien des Vélib’.

Mais que propose Smoove  ?

Un tiers des nouveaux vélos sera à assistance électrique, et, autre nouveauté, un écran fera apparaitre le coût du trajet en temps réel.

Les Vélib’, qui sont actuellement fortement volés et endommagés par les utilisateurs, devraient voir leur sécurité renforcé par un système d’attache du vélo qui se veut plus efficace.  Ce système a déjà séduit de nombreuses  villes à travers de le monde, notamment Chicago, Nice ou encore Moscou.

La société montpelliéraine sera opérationnelle début 2018, mais de profonds changements restent à opérer, les bornes actuelles, propriété de JCDecaux, devraient laisser place à de nouvelles bornes. Il en va de même pour les vélos actuels, que deviendront-ils  ?

Ce changement, qui devrait être validé la semaine prochaine, fera t’il l’objet d’une bataille juridique comme cela avait été le cas lorsque le contrat avait initialement été donné à Clear Channel en 2007 avant que JCDecaux ne gagne le contrat pointant des défaillances en justice  ?

Fermer le menu