Paris Plages : plus de sable Lafarge sur les pavés !

Paris Plages : plus de sable Lafarge sur les pavés !

Paris Vox – La Mairie de Paris annonce la fin du partenariat entre Lafarge et la municipalité pour l’opération estivale « Paris Plages ».


La société Franco-suisse Lafarge Holcim est en effet  au cœur d’une double tourmente médiatique. On lui reproche d’une part d’avoir envisagé de travailler à la construction du mur frontière avec le Mexique voulu par Donald Trump et d’autre part d’avoir participé au financement de factions terroristes en Syrie.

Plusieurs éléments laissent penser que le groupe a négocié avec l’organisation Etat Islamique pour poursuivre ses activités en Syrie, en soudoyant des groupes armés pour des laisser-passer ou de la protection par exemple.

L’entreprise reconnait les faits timidement : « La filiale locale a remis des fonds à des tierces parties afin de trouver des arrangements avec un certain nombre de ces groupes armés »

Le groupe poursuit ainsi  : «Les mesures prises pour poursuivre les activités de l’usine étaient inacceptables. Les responsables des opérations en Syrie semblent avoir agi d’une façon dont ils pensaient qu’elle était dans le meilleur intérêt de l’entreprise et de ses employés. Néanmoins, l’enquête révèle des erreurs de jugement significatives en contradiction avec le code de conduite alors en vigueur. »

Ce ne sont pas moins de 5000 tonnes qui étaient livrées chaque année pour plusieurs millions d’euros dans le cadre de « Paris Plages ».

Le communiqué intégral du groupe Lafarge est consultable sur son site  : https://www.lafarge.fr/sites/lafarge.fr/files/atoms/files/03022017-press-lafargeholcim-syria-fr.pdf

Fermer le menu