JC Decaux garde la main-mise sur la publicité de la Ville de Paris

JC Decaux garde la main-mise sur la publicité de la Ville de Paris

Paris Vox – Le contrat liant JC Decaux à la ville de Paris au sujet des panneaux publicitaires (1630 au total) de la capitale arrive à terme en fin d’année. Le conseil de Paris avait lancé un appel d’offres en septembre dernier. JCDecaux avait été le seul à se porter candidat. Sous réserve d’avalisation du Conseil de Paris en mars, le groupe continuera donc à gérer les panneaux publicitaires pendant encore 5 ans (jusqu’en 2022).


Ce nouveau contrat présente quelques modifications, plutôt profitable à la Mairie de Paris. Tout d’abord, la Ville touchera 53 % des recettes publicitaires des panneaux que gèrera le groupe JCDecaux. Ce taux sera associé un minimum garanti de 30 millions d’euros. Il n’était que de 4 millions sur ces 10 dernières années.

Les Parisiens pourront aussi observer de légers changements sur les panneaux eux mêmes. Les grands panneaux publicitaires de 8m2 , particulièrement disgracieux, seront remplacés par des panneaux plus classiques de 2m2. 15 % des panneaux seront transformés en panneaux digitaux, connus pour être plus efficaces car attirant plus facilement l’œil des consommateurs. Le groupe JCDecaux a donc réussi à tirer habilement ses billes lors de cette négociation et l’agression publicitaire visuelle à Paris n’est pas prête de diminuer, la manne financière étant trop importante pour une mairie en difficultés de financement…

Fermer le menu