Faire un don
« Paris n’est plus Paris » selon Donald Trump

« Paris n’est plus Paris » selon Donald Trump

Paris Vox – Comme il l’avait déjà fait par le passé, le président américain, Donald Trump, a pris l’exemple de Paris pour justifier sa politique migratoire, citant notamment un « ami qui n’envisage même plus d’aller à Paris».


C’est au cours de la grande conférence annuelle des conservateurs CPAC (Conférence conservatrice d’action politique) que Donald Trump a tenu ses propos, déclarant notamment  que «la sécurité nationale commence par la sécurité aux frontières. Les terroristes étrangers ne pourront pas frapper l’Amérique s’ils ne peuvent entrer dans notre pays».

Pour répondre aux critiques et attaques des médias et politiciens libéraux et de gauche, le président américain a évoqué l’Europe et les attentats qui la frappent comme contre-exemple de ce qu’il convenait de faire en matière d’immigration. Il s’est attardé plus particulièrement sur le cas de la capitale française. Faisant parler son « ami », ancien amoureux de la ville lumière n’y mettant désormais plus les pieds, il a affirmé que « Paris n’est plus Paris ».

Un constat que, malheureusement, de nombreux parisiens ne pourront que confirmer.