Un camp de roms démantelé à Villiers-le-Bel

Un camp de roms démantelé à Villiers-le-Bel

Paris Vox – Il  n’y a pas que les camps de migrants clandestins que les policiers démantèlent régulièrement, en vain. Il y a aussi les camps de roms. C’est ce qui s’est passé, mardi 31 janvier, au Mont Griffard, sur la commune de Villiers-le-Bel (95).


Le site était connu pour abriter une importante communauté de « gens du voyage » et couvrir un certain nombre de trafics, en particulier le démontage et la revente de pièces de voitures.  Du fait de ces activités, de nombreux incendies s’étaient déclarés ces derniers mois sur le site, la plupart dégageant des fumées toxiques liées aux nombreuses pièces automobiles abandonnées sur le terrain ou enfouies sous terre. Les pompiers n’arrivant pas à accéder au lieu, la préfecture a ordonné le démantèlement du camp. Le site, qui appartient en partie à la ville et en partie à des privés, a donc été libéré de ses occupants indésirables. Un périmètre de 150m a été installé autour du foyer de l’incendie (qui a pris sous terre, dans les décombres enterrés au fil des années) par les pompiers qui peuvent désormais s’occuper de ce problème.

Le conseil municipal avait voté en 2015 le réaménagement de cet espace, pour en faire un parc urbain. Les terrains avaient commencé à être préemptés. Le projet va donc pouvoir maintenant être relancé.