Pour nos enfants : faire simple.

Pour nos enfants : faire simple.

Paris Vox – Dorénavant, Paris Vox publiera régulièrement la retranscription écrite de la chronique de commentaire d’actualité d’Arnaud de Robert diffusée dans la Matinale de Radio Libertés. Aujourd’hui, notre chroniqueur se penche sur l’avenir, c’est à dire nos enfants et leur éducation…


J’aurais pu vous parler ce matin du dernier débat de la primaire de gauche mais je dois reconnaitre avoir eu une indigestion au bout de trente minutes de verbiages. Il fallait s’y attendre, trois débats en si peu de temps c’est définitivement toxique. J’aurais pu aussi vous parler de l’investiture de Donald Trump, mais comme il a réussi à survivre jusqu’à ce jour symbolique, on  va lui laisser le temps de s’installer. J’aurais pu enfin vous parler du procès hier à Vannes des quatre jeunes patriotes jugés pour avoir manifesté contre des migrants délinquants sexuels à Arzon. Mais voilà, les pauvres ont eu droit à une parodie de justice, cette justice oligarchique définitivement sourde, aveugle et muette aux cris de révolte de son peuple. Offrons à nos camarades tout notre soutien pour que leur geste ne devienne pas le fardeau de leur vie, mais le symbole de ceux qui ne se résolvent pas à courber l’échine. J’aurais pu vous parler de tout cela mais c’est vendredi, le week-end approche et de temps en temps il ne fait pas de mal de prendre un peu de champ sur cette sombre actualité. Et ce matin, j’ai envie de vous parler de l’avenir et l’avenir ce sont nos jeunes, nos enfants. Tout ce que nous faisons  en fin de compte, tout ce pourquoi nous luttons, nous le faisons pour les générations futures. Nous le faisons pour que nos enfants n’héritent pas d’un champ de ruine mais d’un pays redevenu patrie, d’un continent incarnant la puissance. Or ces enfants nous devons les éduquer, ce qui n’est pas chose facile en ce monde. Pour en élever cinq, je sais la difficulté de maintenir du sens, de la cohérence quand tout autour d’eux et de nous n’est que négation de la vie, inversion des valeurs et des principes et surtout, quand tout le système travaille contre nous.

Et bien l’une des clefs pertinentes de résorption des conflits intrafamiliaux que fait naitre ce monde consumériste serait peut-être à chercher du côté de la simplicité

Et bien l’une des clefs pertinentes de résorption des conflits intrafamiliaux que fait naitre ce monde consumériste serait peut-être à chercher du côté de la simplicité. Simplicité volontaire pour les parents, simplicité enseignée pour les enfants. Oh, rien de bien nouveau. Si l’on se réfère aux anciens textes sacrés, ceux des ordres monastiques chrétiens, des philosophies orientales, la simplicité est une vertu. Mais grâce au livre de Kim John Payne, consultant scolaire et éducateur, livre intitulé Simplicity Parenting, nous découvrons qu’en fait nos enfants ont souvent trop d’affaires, de choix, reçoivent trop d’informations et subissent des vies trop rapides, tout ceci contribuant grandement à détraquer leur système attentionnel. Payne a mené une expérience consistant à simplifier la vie d’enfants souffrant de troubles de déficit de l’attention en modifiant leur environnement  : moins de jouets, moins d’activités extra-scolaires, moins d’écrans, plus de jeux libres, moins d’activités dirigées par l’adulte, plus de contact avec la nature et de rêverie. Résultat, en seulement quatre mois les troubles de l’attention ont disparu chez 68 % des enfants qui ont également augmenté leurs aptitudes scolaires et cognitives de 37 %. Ces effets positifs, aucune thérapie psy ne les atteint, aucun médicament ne les obtient.

L’intérêt de cette étude est finalement que notre premier devoir est de rendre la vie de nos enfants plus simple donc plus riche, plus qualitative. Une vie de sens plus que de possession, une vie de créativité, d’imagination qui sait aussi reconnaitre la beauté en ce monde. Il suffit de peu de choses pour retrouver le sens de ce qui nous environne. Alors, en cette veille de week-end, je vous invite à mettre de côté toutes les insignifiances comme cette fichue primaire et profiter du repos hebdomadaire pour emprunter ce chemin de simplicité. Car cette simplicité est plus qu’un outil de résistance. Elle peut devenir le moteur de notre reconquête. Il nous faut pour cela vouloir à nouveau incarner cette âme française si lumineuse et vouloir nous reconnecter avec notre peuple dans le but de vouloir refaire de ce pays une patrie, tout simplement. Bon week-end  !

Fermer le menu