PSG : Retour sur la rumeur Sarkozy

PSG : Retour sur la rumeur Sarkozy

Paris Vox – Le Paris Saint Germain connait un début de championnat compliqué, distancé en championnat, 3ème à 7 points du leader Niçois et 2ème de sa poule en ligue des champions (le 1/8ème de finale sera contre le FC Barcelone). Comme il est coutume dans ce club, dès que les résultats ne suivent pas, de nombreuses rumeurs fleurissent.


Eviction de l’entraîneur, du directeur sportif, recrutement de joueurs en pagaille, tels sont habituellement les bruits médiatiques qui accompagnent toute bonne crise sportive au PSG.

Cette année, on nous indique que l’Emir du Qatar, propriétaire du club, souhaiterait évincer Nasser Al-Khelaïfi,  et mettre à sa place Nicolas Sarkozy.

« L’homme providentiel » est un véritable amoureux du club, et en 2010, il s’amusait en déclarant à des journalistes « Plus tard je serais président du PSG ». L’ancien président de la république, dont le récent retour en politique s’est soldé par un cuisant échec, va-t-il rebondir Porte de Saint Cloud  ?

Nicolas Sarkozy s’implique depuis longtemps, en coulisse, dans les destinées du Paris SG. On sait que lorsqu’il était ministre de l’intérieur puis président de la république, ce dernier a fortement mis la pression sur le club pour se débarrasser de ses supporters populaires. D’aucuns disent que Nicolas Sarkozy a également interféré auprès de Michel Platini pour choisir le Qatar pour la coupe du monde 2024 en échange de l’achat du club de la capitale.

On sait également qu’il compte parmi les personnalités toujours consultées par le président actuel du Club, et qu’il est toujours assis en bonne place au Parc des Princes, intercalé entre les président des clubs hôte et visiteur, comme si quelque part il était déjà président  !

A ce jour, le PSG et les proches de N. Sarkozy nient cette possibilité, mais difficile de savoir s’il s’agit de propos sincères ou d’une partie de poker menteur.

Le mélange entre football et politique n’est pas nouveau, Silvio Berlusconi avant et après avoir été président du conseil en Italie présidait le Milan AC, George Becali le sulfureux président du Steaua Bucarest était quant à lui sénateur et député européen.

En France, on se souvient de Bernard Tapie, président de l’olympique de Marseille et Ministre de la Ville de Mitterand puis député. Bernard Tapie, qui mena le club au pinacle en décrochant la prestigieuse coupe des clubs champions pour ensuite l’abandonner en deuxième division suite à l’affaire du match truqué OM/VA…

Plus récemment, c’est Eric Besson, l’ancien socialiste, devenu Ministre de Nicolas Sarkozy qui devait prendre les destinées du conseil de surveillance du club du Havre, mais l’affaire ne s’est pas faite, le nouvel actionnaire, soutenant sa candidature, ayant fait faux bond  !

Nicolas Sarkozy, qui est actuellement mis en examen dans de nombreuses affaires, sera-t-il l’homme capable de remettre à plat et offrir la sérénité nécessaire à un club qui en manque cruellement  ? Est-ce un rideau de fumée afin de ne pas parler d’autres problématiques, au sein du club ou dans l’entourage de Nicolas Sarkozy  ?

 

Fermer le menu