Le Conseil de Paris valide le deuxième centre d’hébergement pour migrants

Le Conseil de Paris valide le deuxième centre d’hébergement pour migrants

Paris Vox – Alors que « la bulle » d’hébergement de Porte de la Chapelle est déjà débordée par le flux continu de migrants clandestins, le Conseil de Paris a voté, hier mardi 13 décembre, l’ouverture d’un second centre, situé à Ivry, consacré celui-ci à l’accueil des familles et des enfants isolés, très minoritaires sur l’ensemble des migrants

_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le nouveau centre sera géré par l’association  Emmaüs Solidarité et proposera un « projet d’accompagnement culturel, social et éducatif». Il ouvrira ses portes à la mi-janvier et devrait accueillir une centaine de femmes et d’enfants.

Ce nouveau projet coûtera 11 millions d’euros aux contribuables, dont 6,5 millions pris en charge par la ville de Paris.

Le Conseil de Paris est l’assemblée délibérante de Paris, possédant à la fois les attributions d’un conseil municipal (Paris en tant que commune) et celles d’un Conseil départemental (Paris en tant que département), définies par la loi PLM du 31 décembre 1982. Paris est en effet la seule ville de France à être à la fois une commune et un département, depuis la loi du 10 juillet 1964 portant réorganisation de la région parisienne.

Le maire de Paris, qui préside le conseil de Paris, exerce donc également les fonctions de président du conseil départemental.

Le conseil de Paris est composé de 163 conseillers. Il a été renouvelé à la suite de l’élection municipale de 2014 à Paris, les 23 et 30 mars 2014.

Anne Hidalgo est à la tête du conseil de Paris depuis son élection par les 163 conseillers, le samedi 5 avril 2014.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance