Radio : une émission faite par des migrants pour des migrants

Radio : une émission faite par des migrants pour des migrants

Paris Vox – La Radio francilienne Fréquence Paris Plurielle propose sur ses ondes depuis fin novembre une émission s’adressant aux migrants clandestins…


 

L’émission qui se nomme « Stalingrad Connection » est assurée uniquement par des migrants. L’émission, qui est diffusée en 4 langues, l’arabe, le dari (parlé en Afghanistan), l’anglais et le français, a pour objectif de permettre aux migrants de s’échanger des « bons plans » , où dormir, où se soigner, où manger… etc

Quelle est donc cette radio qui ouvre son antenne à des clandestins ?

Fréquence Paris Plurielle, diffuse sur la bande FM en Ile de France, on peut aussi trouver des Podcasts sur le net. Les intervenants sont bien souvent des bénévoles, l’association se targue d’en avoir 200 qui se relaient pour faire vivre l’antenne.

Difficile de savoir comment est financée l’antenne, nous savons juste que l’association patronnant la radio a touchée en 2013 deux subventions de la région Ile de France d’un montant de 3750 et 2710,5 € , les chiffres des années suivantes n’ont pas filtrés.

La radio, qui s’autoproclame « voix des sans voix », est en réalité une structure militante d’extrême-gauche, fortement politisée, leurs combats sont prioritairement axés sur les chômeurs, les prisonniers, les activistes antifascistes, les sans-papiers, les féministes… Sans oublier les émissions des « communautés » immigrées, au nombre de 14 (Maghreb, Afrique, Turquie, Caraïbe, Madagascar, Comores, Amérique latine, Iran, Kurdes, Soninkés, Bambaras, Kanaks). Ces émissions sont en français et dans la langue de la dite communauté. Les Kanaks, dont l’identité forte n’est pas à nier, seront heureux d’apprendre qu’ils sont immigrés dans leur propre pays selon la terminologie de la radio …

La radio organise régulièrement des événements dans Paris pour son financement, concert ou projections de films de soutien. Des événements toujours relayés par les officines d’extrême-gauche (NPA, FA, CNT…).