Aulnay : le maire interdit les affiches « contre le sida » au nom de la protection de l’enfance

Aulnay : le maire interdit les affiches « contre le sida » au nom de la protection de l’enfance

Paris Vox – Alors que depuis plusieurs jours fleurissent sur les murs de la capitale et de la région parisienne des affiches de « prévention du sida » mettant en scène des couples homosexuels s’embrassant ou dans des positions langoureuses,  le maire (Les Républicains) d’Aulnay (93), Bruno Beschizza, a décidé de refuser de les voir apposées dans sa ville.


 

L’élu local a donc choisi de prendre un arrêté pour interdire ces affiches, fruits d’une campagne à l’adresse des homosexuels mise en place par le gouvernement de François Hollande, au motif de la « protection de l’enfance ». Le maire considère en effet que les plus jeunes n’ont pas à être confrontés à ces images et à une forme de promotion d’un type de comportement sexuel.  Des bandeaux «Protégeons nos enfants» ont été collés sur les affiches déjà implantées dans la commune.

Immédiatement accusé « d’homophobie », notamment par le député socialiste Daniel Goldberg,  l’élu de son côté argue que les comportements et les choix privés n’ont pas à s’imposer dans l’espace public.

Cette campagne d’affichage suscite de nombreuses réactions hostiles, notamment sur les réseaux sociaux, certains mettant en exergue sa vulgarité, d’autres le fait qu’elle incite à la débauche et à des comportements non-responsables par des slogans tels que « Avec un amant, avec un ami, avec un inconnu » ou « S’aimer, s’éclater, s’oublier« .

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance