AirParif : gros plan sur l’organisme qui mesure la qualité de notre air

AirParif : gros plan sur l’organisme qui mesure la qualité de notre air

Paris Vox – On apprend, ces derniers jours, dans la presse généraliste, que c’est l’organisme AirParif, qui va mesurer les effets sur la qualité de l’air de la fermeture aux automobiles des voies sur berge.


 

Une campagne sans précédent va en effet être mise en œuvre afin d’évaluer les conséquences de la fermeture des voies sur berges, à Paris et en région Parisienne. A l’issue de cette étude, la pollution automobile régionale sera mieux analysée qu’à ce jour. Pour ce faire, 80 nouveaux capteurs vont être installés partout en Ile de France. Malheureusement l’installation ce ces capteurs intervient après la piétonnisation des voies, il sera donc impossible de faire une comparaison stricte.

Le coût annoncé des mesures s’élève à 130 000€, pris en charge majoritairement par la mairie de Paris.

Profitons de la mise en place de cette opération, pour nous pencher sur AirParif.

  • AirParif est une association loi 1901, créée en 1979 avec pour mission de surveiller la qualité de l’air en Ile de France. L’association informe, via ses publications, medias et citoyens de ses résultats. L’objectif ultime est d’assurer à chacun de respirer un air qui ne soit pas nocif pour la santé.

Lors des épisodes de fortes pollutions atmosphériques, AirParif est un élément moteur pour proposer des actions aux préfets afin d’endiguer les pics.

L’association est membre d’une fédération regroupant, d’autres associations du même type pour les régions françaises :ATMO France (http://www.atmo-france.org/fr/).

L’association emploie une soixantaine de personnes.

  • Qui sont les membres de l’association  ?

Des représentants de l’état  : préfets de Paris, ile de France  ; ADEME  ; Agence régionale de santé …

les Collectivités d’Ile de France  : Conseil régional Ile de France, mairie de Paris, conseil départementaux  : Essonne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-D’oise, Yvelines …

Des acteurs de l’économie francilienne  : 97 industriels, plusieurs du secteur du transport ,Aéroport de Paris, RATP …

Des associations ou personnalités reconnus  : association les amis de la Terre, Respire, associations de consommateurs …

  • Quel sont les membres clés du bureau  ?

Jean-Felix Bernard  : président (biologiste de formation, ancien conseiller régional Les Verts)

Alain Vallet  : secrétaire général

Olivier Robert  : trésorier  

  • Quel budget de fonctionnement ?

Le budget est de 6.02 millions d’euros pour 2015, en hausse de 9 % par rapport à 2014. 28.9 % du budget provient des collectivités locales, 25.75 % de l’état, 29.28 % des industriels (notamment via la TGAP) et finalement 14.95 % issus des revenus suite aux ventes liés à l’expertise de l’association. Le reste étant des produits financiers.

Pour les personnes souhaitant en savoir plus, ils peuvent consulter le rapport d’activité de l’association disponible ici  : http://www.airparif.asso.fr/_pdf/publications/2015.pdf

Dans ce rapport très complet, vous pourrez appréhendez autant les rouages de l’association que les nombreuses analyses sur la qualité de l’air en Ile de France faite par celle-ci.

Fermer le menu