Arnaud-Aaron Upinsky à nouveau candidat à l’académie française

Arnaud-Aaron Upinsky à nouveau candidat à l’académie française

Paris Vox – L’écrivain et polémiste versaillais, Arnaud-Aaron Upinsky, se présente pour la troisième fois à l’académie française. Malgré ses deux précédents échecs (1 voix puis 2 voix), il espère hériter du siège laissé vacant par le décès du philosophe Réné Girard.


 

Se présentant comme l’un des derniers défenseurs de la langue française, l’écrivain est en concurrence  avec Jean-Marie Besset et Michel Orcel, les deux autres candidats déclarés pour le moment.

Arnaud-Aaron Upinsky est le nom de plume d’un essayiste français né en 1944. Ses textes portent sur l’étude du pouvoir du langage dans divers domaines (sciences, art, littérature), sur des thèmes politiques (opposition au traité de Maastricht1), culturels (opposition à une exposition de Jeff Koons, puis de Takashi Murakami au château de Versailles2 en 2010), ainsi que sur l’authenticité du suaire de Turin.

Ses publications  :

  • 2 + 2 = 5, De nouvelles mathématiques pour une nouvelle société, GERS, 1977
  • La Perversion mathématique, l’œil du pouvoir, Éditions du Rocher 1985
  • Clefs pour les mathématiques, Éditions Seghers et Éditions Robert Laffont, 1988
  • La Science à l’épreuve du linceul. La crise épistémologique, éditions Œil, 1990
  • Comment vous aurez tous la tête coupée ou la parole coupée, éditions Œil, 1991
  • Lettre ouverte à ceux qui croient (encore) que l’Europe c’est la paix, Éditions Albin Michel, 1992
  • Le Procès en contrefaçon du linceul, Éditions François-Xavier de Guibert, 1993
  • Le Syndrome de l’ortolan, appel au Président de la République pour qu’il révèle la guerre que nous font les États-Unis et sorte ainsi la France du piège européen, F.-X. de Guibert, 1997
  • L’Énigme du linceul. La prophétie de l’an 2000, éditions Fayard, 1998, Le Grand livre du mois, 1999
  • Enquête au cœur de la censure, éditions du Rocher, 2003
Fermer le menu