Le tribunal administratif confirme la piétonnisation des berges

Le tribunal administratif confirme la piétonnisation des berges

Paris Vox – Hier, mardi 15 novembre, Le tribunal administratif a rejeté la demande  de, suspension de la piétonnisation des voies sur berges dans la capitale. Ce recours avait été engagé par des riverains et des associations contestant le projet du maire de Paris, Anne Hidalgo.


 

Le juge a donc estimé que les arguments des requérants étaient insuffisants pour soulever un doute sérieux quant à la légalité du projet. Par ailleurs, il a notifié que « la réduction à terme de la circulation automobile, de la diminution de la pollution de l’air, de la mise en valeur des berges de la Seine, inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, et du développement de l’attractivité touristique constituent l’intérêt du projet. »

C’est une victoire pour la mairie de Paris confrontée à une vive opposition sur ce dossier sensible. De nombreux riverains et automobilistes dénoncent en effet une décision « démagogique » qui suscitera à terme « davantage de bruit et de pollution ».

La piétonnisation des berges est effective depuis cet été, mais l’arrêté du tribunal rappelle qu’il est prévu un « principe de réversibilité » en cas d’échec vis-à-vis des objectifs annoncés.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance