MAJ : A qui appartiennent les palaces parisiens ?

MAJ : A qui appartiennent les palaces parisiens ?

Paris Vox – Alors que l’hôtellerie de luxe parisienne traverse une période délicate (fréquentation en berne et perspectives moroses),  intéressons-nous aux propriétaires des fleurons du « luxe parisien ».


 

La liste qui suit présente les différents palaces reconnus comme tel par Atout France,  organisation chargée d’attribuer la désignation officielle.

Le « Péninsula Paris » situé avenue Kleber est le dernier venu dans la sphère palace, ses propriétaires sont Katara Hospitality (fond souverain du Qatar) ainsi que Hong Kong and Shanghai Hôtels.

Le « Shangri La », situé avenue Iena, est détenu par le groupe éponyme appartenant à une famille hôtelière Hong-Kongaise

Le « Royal Monceau Raffles Paris », situé avenue Hoche, est détenu par Katara Hospitality (fond souverain du Qatar).

Le « Mandarin Oriental », situé faubourg Saint-Honoré, est propriété de Mandarin Oriental Hotel Group basé à Hong Kong.

Le « Park Hyatt », situé place Vendôme, appartient à la Famille Pritzker,  riche famille américaine toujours bien placée dans les classements Forbes.

Le « Plaza Athenee », qui se trouve avenue Montaigne, et l’hôtel « Meurice », rue de Rivoli, appartiennent au Groupe Dorchester Collection, ce groupe étant propriété de l’agence d’investissement du sultanat de Brunei.

Le « Four Season George V », se trouve dans l’avenue George V et, comme son nom l’indique, est détenu par le groupe Four Season ( actionnaires majeurs : prince Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud d’Arabie saoudite à 45 %, Bill Gates à 45 %).

Le « Bristol »  se trouve faubourg Saint Honoré et est détenu par la famille allemande Oetker.

 

Aucun des plus prestigieux hôtels Parisiens n’est donc détenu par des fonds français, un seul est détenu par des fonds européens.


 

Mise à jour au 10 novembre :

 

Suite à une récente délibération  un nouvel hôtel parisien est entré dans la catégorie des palaces. Il y en a 23 en France désormais.

La Réserve (c’est son nom), se trouve avenue Gabriel à quelques pas des Champs Élysées.

L’hôtel est un écrin luxueux d’une quarantaine de chambres, ce qui en fait le plus petit des palaces parisiens.

Son propriétaire Michel Reybier, était jusqu’en 1996, le propriétaire du groupe Aoste, fondateur des marques Cochonou et Justin Bridou notamment.

Il s’agit donc là du premier palace détenu par un propriétaire français ! Les mauvais esprits insisteront toutefois pour signaler que ce monsieur est exilé depuis plusieurs années en Suisse.

 

 

 

 

Fermer le menu