Faire un don
Obsèques de Max Gallo à Paris

Obsèques de Max Gallo à Paris

Paris Vox – L’historien, romancier et académicien Max Gallo est mort mardi 18 juillet dans le sud de la France. Il avait 85 ans et souffrait de la maladie de parkinson. Ses obsèques ont eu lieu aujourd’hui, vendredi 21 juillet, à l’église Saint-Etienne du Mont à Paris.


De nombreuses personnalités, comme la ministre de la culture, Françoise Nyssen ou le député Eric Ciotti, étaient présentes aux funérailles de cet historien populaire, homme de gauche affirmé mais aussi patriote et grand défenseur du patrimoine historique national.

Max Gallo  né le 7 janvier 1932 à Nice. Ecrivain à succès et fécond, auteur de plus de 100 ouvrages. Ses premiers romans, qu’il appelle des ouvrages de « politique-fiction », ont été écrits sous le pseudonyme de Max Laugham.

Originellement chercheur en histoire, il se tourne ensuite vers la littérature avec ses « romans-histoire », en travaillant avec les ressources historiques et en complétant son écriture de façon romanesque en y ajoutant son expérience personnelle et ses sentiments.

Le 31 mai 2007, il est élu membre de l’Académie française au fauteuil 24.

Engagé en politique, il milite d’abord au Parti socialiste, sous l’étiquette duquel il est élu député, avant de devenir porte-parole du troisième gouvernement Mauroy. Il soutient ensuite Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle de 2007.