La mort du chien « AK47 » enflamme la Courneuve

La mort du chien « AK47 » enflamme la Courneuve

Paris Vox – La Courneuve s’embrase une nouvelle fois. Cette fois-ci c’est la mort d’un molosse poétiquement nommé « AK47 » (dénomination technique du célèbre fusil d’assaut « Kalachnikov »), abattu par la police lors d’une intervention, qui a mis le feu aux poudres.


Refusant la version de la police et évoquant une « exécution sauvage » une partie de la population de la Courneuve s’est mobilisée pour réclamer « justice pour AK 47 ». Le molosse, un Staffordshire classé catégorie 1 (chien d’attaque) avait été abattu par les policiers alors que son propriétaire avait pris la fuite pour échapper à une interpellation.
Mais les « jeunes » de la cité ont décidé de saisir ce prétexte pour s’adonner une fois encore à des actes de » vandalisme et des affrontements avec les forces de l’ordre. Ainsi, 22 véhicules de service de la mairie ont été incendiés par un groupe de voyous, entraînant notamment l’annulation de plusieurs sorties prévues pour les enfants des centres de loisirs.
Hier, dimanche 31 juillet, une « marche amicale pour AK » était organisée, sous haute surveillance policière.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance