L’office HLM de Puteaux condamné

L’office HLM de Puteaux condamné

Paris Vox – L’office public de l’habitat (OPH) de Puteaux, impliqué dans de nombreux dysfonctionnements et opérations contestables, a été sanctionné d’une amende d’un peu plus d’1 million d’Euro. Une amende « exceptionnelle » décidée par le ministre du logement Emmanuelle Cosse.


 

L’Agence nationale de contrôle du logement social (Ancols), après étude des comptes de l’office, a en effet révélé « plusieurs irrégularités aux règles d’attribution et de gestion des logements sociaux » et une « faute grave de gestion ». (voir notamment ICI)

Des conclusions contestées par la mairie de Puteaux qui annonce se pourvoir en justice pour « obtenir réparation du préjudice financier ».

Fermer le menu