Le préfet multi-propriétaire était logé en HLM

Le préfet multi-propriétaire était logé en HLM

Paris Vox – Nouvelle démonstration de la gestion plus que discutable et largement opaque des HLM en région parisienne et plus particulièrement à Puteaux, où Alain Gardère, préfet des Hauts-de-Seine bénéficiait d’un logement social de trois pièces.

Propriétaire de dix appartements, ayant un revenu annuel proche des 200 000 euros, le préfet, confronté à la révélation du scandale, n’a nulle démissionné de ses fonctions mais s’est bornée à écrire au maire de Puteaux pour lui signifier, grand seigneur, qu’il « renonçait à son logement » de 75 mètres carrés. Les milliers de parisiens confrontés aux difficultés de logement ou au mal-logement apprécieront ce « sacrifice ».

L’Office HLM de Puteaux est présidé par la maire de la ville et dirigé par Sylvie Ramond, adjointe du maire de Levallois-Perret Patrick Balkany.

 

Fermer le menu