Bientôt une « maison de la Chine » à la Cité U

Bientôt une « maison de la Chine » à la Cité U

Paris Vox – L’accord est dorénavant officiel et signé. La Chine rejoint les diverses nations disposant d’une « maison » au sein de la Cité Universitaire internationale.


La nouvelle « Maison de la Chine » devrait être bâtie d’ici 4 ans. Elle disposera d’un terrain de 2800 m2 et comptera quelques 300 chambres afin de répondre à la hausse des demandes de logements des étudiants et chercheurs chinois, et de renforcer la coopération universitaire franco-chinoise.
La Cité internationale universitaire de Paris (CiuP) est une fondation de droit privé, reconnue d’utilité publique par décret du 6 juin 1925, regroupant un ensemble de résidences universitaires. Elle est située dans le 14e arrondissement de Paris entre la porte de Gentilly et la porte d’Orléans.
Cette fondation accueille au sein de ses 40 maisons près de 6000 étudiants, chercheurs, artistes et sportifs de haut niveau du monde entier. À noter que trois résidences sont situées « hors les murs » : la Fondation Haraucourt (située sur l’Île de Bréhat en Bretagne) et de deux résidences récentes dans le 19e arrondissement (la Résidence Lila et la Résidence Quai de la Loire, inaugurées respectivement en 2005 et 2007).
Cet ensemble composite est constitué, d’une part, de maisons dites « rattachées » intégrées à la CiuP et gérées par elle, d’autre part, de maisons « non rattachées » dotées d’une personnalité morale indépendante. Ces maisons « non rattachées », au nombre d’une vingtaine, sont gérées par différents partenaires publics, des établissements d’enseignement supérieur, voire par des États étrangers (en ce qui concerne notamment les maisons nationales ou dites « de pays ».

Fermer le menu