Nuit debout : les « Veilleurs » agressés

Nuit debout : les « Veilleurs » agressés

Paris Vox – Apparemment, les militants de la « Nuit debout » ont une conception très particulière du « débat démocratique » et une vision très restrictive de celle de « convergence des luttes ».


 

Les « Veilleurs », ces autres militants qui se tenaient debout pour protester contre la loi sur le mariage gay et les projets concernant la PMA et la GPA, ont pu en faire le constat. Alors qu’ils se rendaient place de la République, ils ont été pris à partie par des membres du service de sécurité et des militants d’extrême gauche refusant leur présence. Aux insultes vont alors rapidement succéder les coups. Un journaliste de TVLibertés présent sur place pour réaliser un reportage a également été molesté et son matériel vidéo endommagé. Décidément, après l’éviction houleuse d’Alain Finkielkraut, « Nuit Debout » confirme qu’il ne fait pas bon être en désaccord avec ces militants autoproclamés « démocrates et citoyens ».
Le mouvement de la place de République a débuté il y a trois mois, le 31 mars dernier. La nuit du mercredi 8 juin, était, dans son calendrier, celle du « 100 mars ».


 

TVlibertés communique :

« JOURNAL SPÉCIAL : DÈS 19H
Nuit Debout ratonne les Veilleurs et TV Libertés
La place de la République à nouveau théâtre de violences. Alors que les Veilleurs se réunissaient, l’extrême gauche les a agressés… à l’instar du journaliste de TV Libertés. Retrouvez notre journal spécial ce soir qui fera le point sur cette agression odieuse, une de plus émanant de ces ennemis de la liberté et de la démocratie. »

Fermer le menu