Grève des éboueurs : vers une crise sanitaire ?

Grève des éboueurs : vers une crise sanitaire ?

Paris Vox – La Mairie de Paris, par la voix du premier-adjoint Bruno Julliard, a fait part de sa « grande inquiétude » vis-à-vis de la grève des éboueurs. En effet, dans le contexte de la décrue, l’absence de propreté de certains quartiers pourrait bientôt poser des problèmes sanitaires et nécessite en tout cas une surveillance étroite.


 

L’élu socialiste a également souligné les dommages causés par cette grève des éboueurs à l’image de la ville à l’heure de l’ouverture de l’Euro de football ainsi que le « ras le bol » d’un nombre croissant de parisiens face aux nuisances visuelles et olfactives.
Il a également précisé : « En ce qui nous concerne, la maire de Paris, Anne Hidalgo, moi-même, et l’ensemble de l’exécutif, nous discutons avec la CGT quotidiennement pour essayer de trouver les compromis d’un déblocage rapide. Il se trouve que la totalité des revendications sont des revendications nationales relatives à la loi travail. C’est la raison pour laquelle, au-delà de ce que nous pouvons faire à Paris, nous appelons à la réouverture d’un dialogue avec la CGT et l’ensemble des syndicats qui le souhaitent ».
Si Monsieur Julliard a par ailleurs déclaré qu’il était trop tôt pour tirer un bilan économique des conséquences des mouvements sociaux à Paris, il a toutefois admis une baisse sensible du tourisme ainsi qu’une détérioration de l’image de la capitale française dans le monde.

Fermer le menu