Les grévistes d’ERDF offrent le tarif « heures creuses » aux usagers

Les grévistes d’ERDF offrent le tarif « heures creuses » aux usagers

Paris Vox – Voilà une action qui risque d’améliorer l’image des grévistes auprès de la population. En effet, hier matin, jeudi 02 juin, à Châtillon, un groupe d’employés grévistes d’ERDF (nouvellement « Enidis » ont bloqué le compteur électrique « source » afin de maintenir le tarif « heures creuses » pour tous les usagers. Une initiative qui sera sans doute bien mieux accueillie par le public que les coupures sauvages de courant réalisées par certains grévistes en d’autres lieux. Ils sont ainsi près de 800 000 à avoir bénéficié de cette inattendue baisse de tarif.
Les grévistes qui ont pris part à l’opération ont tenu à exprimer de cette façon leur désir de « combattre le patronat » sans pour autant gêner, et donc s’aliéner, la population. Plusieurs autres postes « source » ont également été visé, notamment ceux de de Plaisir (Yvelines) et Herblay (Val-d’Oise).
De son côté, la direction d’ERDF/Enidis n’a pas souhaité commenter cet événement.
ERDF, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité en France, a annoncé la semaine dernière son changement de nom pour Enedis. L’opération, avant tout destinée à se démarquer d’EDF, suscite la polémique. Pour la direction, elle coûterait 20 à 25 millions d’euros mais les syndicats, eux, parlent de près de 300 millions d’euros.

Fermer le menu