Permis de conduire achetés : Ali Baddou admet sa culpabilité

Permis de conduire achetés : Ali Baddou admet sa culpabilité

Paris Vox – Le très donneur de leçons Ali Baddou, chroniqueur sur Canal+ et impliqué dans l’affaire des permis de conduire achetés frauduleusement entre 2000 et 8000 euros par un grand nombre de gens fortunés et de membres du « show bizz », a admis sa culpabilité et a cherché à s’en excuser via un simple tweet. Dans celui-ci, il admet une « énorme erreur » et affirme avoir rendu le vrai-faux permis de conduire il y a plusieurs mois. Pris la main dans le sac, le journaliste se permet même d’ironiser en concluant son tweet par un #vivelemetro. Une attitude qui peut paraître d’une grande légèreté par rapport à un acte qui n’est pas une simple « bévue » mais bel et bien un délit passible de 75 000 euros d’amende et 5 ans de prison. En tout cas pour le citoyen lambda. Reste évidemment à savoir si l’égalité devant la loi est aussi effective que le principe l’affirme.

Le journaliste de Canal+ se trouve toutefois quelque peu affaibli dans le rôle de procureur du « politiquement correct » qu’il incarne sur la chaîne cryptée face à ses divers invités.

« Ali Baddou n’est pas seulement le présentateur-journaliste et professeur de philosophie politique à Sciences-Po, au physique de jeune premier. Ne nous y trompons pas : ce membre de l’hyperclasse mondiale, ex-compagnon de la fille adultérine de François Mitterrand, Mazarine Pingeot est avant tout au cœur des réseaux de pouvoir marocains (famille Baddou et El-Fassi), français (mitterrandiens et socialistes) et médiatiques (Vivendi) !  » (source : OJIM)