Interdiction des véhicules anciens à Paris : une association porte plainte

Interdiction des véhicules anciens à Paris : une association porte plainte

Paris Vox – L’association « 40 millio,ns d’automobilistes » a décidé d’entamer une action en justice contre la décision prise par la mairie de Paris d’interdire progressivement, à partir du 1er juillet projet, la circulation des véhicules « anciens », jugés excessivement polluants. Une décision sensée être « écologiste » mais que certains jugent surtout « antisociale » car pénalisant prioritairement les automobilistes modestes n’ayant pas les moyens d’acquérir un véhicule neuf.
Cette action collective de « 40 millions de consommateurs » a donc pour but obtenir une indemnisation du préjudice financier subi par les automobilistes franciliens ; selon l’association, dès que la mesure entrera en vigueur, les véhicules concernés par l’interdiction perdront immédiatement près de la moitié de leur valeur. Qui en effet, en Ile de France, voudrait acheter une voiture qui ne peut pas rouler dans les rues de la capitale ?
Les propriétaires des véhicules concernés sont donc appelés à se faire connaître afin d’être associés à l’action en justice. Dans cette optique un site internet, vitrine du mouvement, a été mis en place : remboursemabagnole.com.
Selon « 40 millions de consommateurs » plus de 850 000 véhicules sont dans le collimateur, des véhicules qui subiront, toujours d’après l’association, une « dévaluation moyenne de 1 250 € », soit un total de plus d’un milliards d’euros de préjudice. Une estimation contestée par d’autres experts qui considèrent que ces véhicules anciens ne valent déjà plus grand chose à la revente et arguent de la possibilité de vendre son automobile à un acheteur d’une autre région, non concerné par la mesure.
« C’est par des mesures fiscales incitatives et non par la contrainte que l’Etat doit parvenir à renouveler le parc automobile vieillissant ! » s’exclame un des représentants de l’association, stupéfait de ces mesures d’interdiction « profondément injustes ».

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance