La Canopée surchauffe les Halles

La Canopée surchauffe les Halles

Paris Vox – Nouvel épisode dans le « bêtisier », déjà bien fourni, de la Canopée : après les fuites et les flaques d’eau, les riverains du nouveau monument se plaignent de la chaleur provoquée dans leurs logements par la réverbération du soleil sur les « écailles de verre » du toit qui désormais leur fait face.
Saisie de ce mécontentement, la mairie de Paris a décidé de faire installer, aux frais bien sûr du contribuable, de nouvelles fenêtres et « bow-windows » en aluminium thermo-laqué afin de tenter d’atténuer l’effet calorifique de la réverbération. Un nouveau surcoût pour ce projet pharaonique qui a déjà coûté plus d’un milliard d’euros d’argent public. Les immeubles concernés sont situés au 112-118, rue Rambuteau, Paris 1er. Les habitants des lieux espèrent que ces aménagements seront suffisants pour retrouver un peu de fraîcheur.
Pour certains cependant, sceptiques, la seule véritable solution serait d’installer l’air conditionné dans les appartements mais ce n’est pas envisagé pour le moment.

Fermer le menu