Troisième évacuation du camp sauvage de Stalingrad

Troisième évacuation du camp sauvage de Stalingrad

Paris Vox – Un peu après 6 heures ce matin, lundi 02 mai, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation, pour la troisième fois, du camp sauvage de Stalingrad où étaient installés plusieurs centaines d’immigrés clandestins, notamment Soudanais et Afghans.
Ils ont été pris en charge par divers bus devant les répartir dans plusieurs centres d’hébergement en Ile de France et en Province, déplaçant le problème à défaut de le résoudre.
L’opération s’est déroulée dans le calme, les clandestins étant plutôt satisfaits de quitter la précarité de ce camp de fortune où des bagarres éclataient pratiquement tous les soirs.
Loin des 500 personnes annoncées, ce sont plus de mille individus qu’ont dû gérer les policiers.
Déjà évacué deux fois, le 7 mars, puis le 30 mars, le camp sauvage va-t-il une nouvelle fois se reformer après quelques jours ? C’est la grande crainte des riverains, excédés des nuisances quotidiennes subies.
« Le flot de migrants clandestins n’est pas interrompu, alors il n’y a pas de raison que le camp ne renaisse pas… » commente, fataliste, l’un d’entre-eux.

Fermer le menu