18 mois de prison ferme  pour un des frères d’Adama Traoré

18 mois de prison ferme pour un des frères d’Adama Traoré

Paris Vox – La famille d’Adama Traoré, ce jeune homme décédé lors d’une interpellation policière en juillet dernier, ne cesse de faire parler d’elle. Cette fois, c’est l’un de ses frères, Yacouba Traoré, qui a été condamné hier, mercredi 15 mars,  à 18 mois de prison ferme pour violences en réunion sur un ancien codétenu de son frère.


Un complice, Mamadou Kanté, 22 ans, a également été condamné à 15 mois de prison ferme. Les deux hommes sont des récidivistes.

Les faits remontent au 25 février dernier alors que les deux inculpés décident d’agresser violemment contre un jeune homme de 23 ans ayant porté plainte pour viol contre Adama Traoré, dont il avait partagé la cellule entre fin 2015 et début 2016 à la maison d’arrêt d’Osny. Tabassé et frappé à l’aide notamment d’une planche en bois, l’ex-co-détenu a porté plainte. Durant l’audience, Yacouba Traoré a reconnu avoir donné un « rendez-vous » à la victime et lui avoir porté « un coup de poing ».

Cette nouvelle affaire, entre accusation de viol et règlement de comptes familial, écorne encore un peu plus l’image « idyllique » que la famille d’Adama Traoré a tenté de faire passer auprès des médias, essayant de faire du jeune homme une « victime innocente » des fameuses « violences policières ». Face à ces révélations, le clan Traoré se borne à parler « d’acharnement judiciaire ».

Rappelons par ailleurs la condamnation en décembre  dernier d’un autre frère d’Adama Traoré, Bagui, à huit mois de prison ferme pour outrages et violences à l’égard de policiers municipaux.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance